vendredi 21 août 2015

Le blog fête ses 3 ans : je viens me confesser




Le 11 août dernier, le blog a fêté ses trois ans. Rappelez-vous, l'an passé, je vous publiais ce billet. Et un an auparavant celui-ci.

Je pourrais vous faire le point sur les statistiques mais je préfère utiliser le clavier pour vous parler de l'évolution de mon rapport au blog.

Il y a trois ans, je sortais des études et étais au chômage. De peur de voir mon cerveau se vider, je me suis lancée dans ce projet. Je l'ai fait en anonyme car je ne voulais pas m'imposer de règle. Je suis assez perfectionniste et tout ce que je mets en ligne sous mon nom se doit d'être parfait. Avec ce blog, je lâche du lest, je me permets de bâcler une chronique, de faire des fautes d'orthographe. Oui, ce n'est pas bien, pas respectueux diront certains. Mais franchement, on a quand même mieux à faire que de juger son voisin.

Depuis que j'ai ce blog, je lis avec un rythme plus accéléré. Il me faut ma dise de lecture sinon je déprime. Je lis quelques pages tous les jours, c'est mon dada.

En trois ans, nous avons tous évolué. Ce blog m'a vu coincée et sans issue immédiate en début de création. Un an après, je rédigeais un bilan dans la ville d'un de mes CDD. Une autre année, je naviguais entre chômage et CDD. Aujourd'hui je vous rédige ce post de l'autre bout du monde. Tout est possible.

S'il reste encore confidentiel, je suis pourtant fière de voir qu'il s'enrichit des commentaires et échanges de lecteurs avides et intéressants. C'est ma petite fierté et mon petit plaisir : voir que ceux qui naviguent partagent mes goûts littéraires. Une famille virtuelle en quelque sorte. 

Je vous aurai bien proposé un concours mais je n'en ai pas l'envie ni le temps.

En trois ans, j'ai pu vivre tout ce qu'expérimente un blogueur sur les réseaux sociaux : quête de reconnaissance, de partenariats, de grandes amitiés, de réussite. Aujourd'hui la biblio de Gaby est mon ami. Mais un ami qui a fait ses preuves et son temps. On n'est plus à se découvrir et s'exciter, on vit ensemble et on évolue. On est moins énervé à l'idée d'avoir les mêmes choses que les autres. Et puis forcément, mon voyage m'a permis de prendre du recul sur Internet et le petit monde dans lequel on peut se perdre facilement.

Aujourd'hui, je ne suis plus officiellement au chômage. Aujourd'hui, j'ai découvert que le livre pouvait me suivre partout et que je pouvais découvrir des nouveautés même parmi les vieux titres. Que je pouvais jouir d'un boulot, de mes amis, de mes sorties, et faire profiter des gens de mes lectures. 

Ce billet de blog célèbre un projet qui tient la route et continuera encore pendant un certain temps. J'espère que mes lectures continueront à témoigner de mon évolution et symboliseront ma démarche. On dit souvent qu'un blog littéraire ne parle que de livres. Je n'ai jamais nié qu'il y avait toujours un petit bout de soi dans chacun de mes écrits. En voici un petit morceau pour vous. Ne soyez pas trop gourmands.

7 commentaires:

  1. Très beau billet ! Et bon bloganniversaire alors !

    RépondreSupprimer
  2. Un bon anniversaire à ton blog que je suis depuis longtemps même si c'est en pointillé. J'espère que tout se passe bien à l'autre bout du monde !

    RépondreSupprimer
  3. Joyeux anniversaire à ton blog, et félicitations pour cette réussite à l'autre bout du monde. :)

    RépondreSupprimer
  4. Joyeux bloganniversaire :D Et tu as bien raison, l'important c'est d'abord de se faire plaisir !

    RépondreSupprimer
  5. Bon anniversaire à ton blog, Gaby !

    RépondreSupprimer
  6. Joyeux blog'anniversaire ! Merci à toi de continuer à nous faire profiter de tes lectures, le plaisir est amplement partagé :)

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression