jeudi 10 septembre 2015

Les Crèvecoeur - Edith- d'Antonia Medeiros (mars 2014)



L'avis d'Ondine

Raphaël Crèvecoeur, un jeune homme d’un vingtaine d’années est contacté par un notaire Maître Karl Erlmann qui lui remet un courrier d’un certain Germain Crèvecoeur qui prétend être son père. Il lui demande d’assister à ses obsèques qui se déroulent à Bayeux, la ville où Germain Crèvecoeur a vécu. Raphaël ne comprend pas. Sa mère lui a toujours dit que son père était un dénommé Jean Crèvecoeur, décédé suite à un accident de vélo alors qu’il avait quatre ans.

Sceptique et intrigué à la fois par cette histoire, Raphaël décide de se rendre aux obsèques de Germain Crèvecoeur. Il va le voir lors de sa mise en bière et constate que celui-ci lui ressemble physiquement. Il n’y a pas de doute possible, Germain Crèvecoeur est bien son père.

Raphaël Crèvecoeur est perdu. Il veut en savoir plus sur ce père qu’il n’a pas connu et qui s‘est suicidé par pendaison. C’est ainsi qu’il va découvrir l’histoire de la famille Crèvecoeur et surtout celle de sa grand-mère paternelle Edith.

L’histoire d’Edith est celle d’une jeune femme entière, pleine d’espoir et d’illusions qui se trouve mariée à un homme choisi par ses parents. Elle espère que cette union sera heureuse mais en réalité
elle désenchantera très vite. Son mari Romain Crèvecoeur est un opportuniste malveillant et fétichiste. Mais Edith a du caractère, du charisme et arrive à trouver l’amour auprès d’un jeune soldat allemand blessé.

Une très belle histoire de femme que celle d’Edith. L’histoire se situe en 1915 et pourtant Edith est une femme terriblement moderne et autonome qui malgré une vie maritale désastreuse arrive à vivre son histoire d’amour avec indépendance et une grande liberté. Une femme passionnée et passionnante.

Raphaël Crèvecoeur en essayant de comprendre son histoire familiale nous emmène dans une saga familiale qui se passe au sein du milieu bourgeois de Bayeux dans une famille réputée qui a réussi grâce à leur activité de cordonnier, profession exercée sur plusieurs générations par la famille d‘Edith.

En recherchant la vérité sur ses origines, en prenant possession de la maison familiale que lui a légué son père Germain Crèvecoeur, Raphaël découvre peu à peu la vérité sur une famille qui a vécu avec des secrets, des trahisons, des tromperies mais également avec des mystères qu’il lui faudra décrypter pour comprendre.

Je ne connaissais pas du tout l’auteure Antonia Medeiros. Elle écrit avec un français parfait et limpide.

Son roman ou sa série « Les Crèvecoeur » est plus qu’un roman intéressant. L’histoire est menée avec beaucoup de pertinence, les personnages sont mystérieux, entiers, attachants et convaincants.

J’ai lu ce roman en un après-midi tellement cette histoire m’a aspirée de suite. J’ai adoré le personnage d’Edith, j’ai aimé la quête de la vérité de Raphaël qui découvre un pan de sa vie qui lui avait été caché. Mais effectivement que se cache-t-il derrière ces non-dits et cette histoire familiale si particulière pour qu’il ait dû grandir avec un père fictif.

C’est plus qu’un merveilleux roman. On plonge dans une histoire qui nous happe littéralement au point que le lecteur a également cette impatience de savoir au point qu‘on a besoin de lire la suite immédiatement.

Ce roman m’a tellement emporté et j’ai tellement envie d’en savoir plus que j’aborde déjà la suite de cette saga familiale « les Crèvecoeur-Romain ».

Un très bon moment de lecture. J‘ai adoré car en plus de la saga familiale que l‘on découvre, le lecteur plonge dans les secrets et les mystères de la famille Crèvecoeur.

A lire ou à découvrir absolument. Une excellente histoire et une auteure au talent certain.


[188 pages / La Bourdonnaye / 14 €]

4 commentaires:

  1. Ondine, de tout coeur merci pour votre très belle chronique et d'avoir si bien partagé votre enthousiasme ! Je vous souhaite une bonne lecture pour la suite: vous verrez, les Crèvecoeur ne sont pas au bout de leurs peines ! Antonia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci à vous de vous être arrêtée sur ma chronique. Un très beau moment de lecture et une vraie belle découverte que l'histoire de cette famille.
      bonne continuation à vous
      Cordialement
      Ondine

      Supprimer
  2. Je découvre et je note! Très alléchant tout cela!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une très belle histoire familiale mais au-delà de cela la découverte de personnages entiers, intéressants et attachants.
      A découvrir car on prend un réel plaisir à la lecture des deux romans et très certainement des prochains à venir.
      bonne lecture à toi et attends ton avis
      Ondine

      Supprimer

Profitons de notre liberté d'expression