jeudi 29 octobre 2015

Dawa de Julien Suaudeau (juin 2015)




L'avis d'Ondine

Dans ce polar on croise des jeunes de la banlieue d’Aulnay, de ceux que l’on imagine connaître mais qui vivent dans leur milieu hostile et pourtant si familier pour eux qui y ont grandi. 

Il y a Momo qui après avoir trafiqué pour le Tchétchène, a décidé de se consacrer à sa passion, la boxe. Il rêve de devenir un champion. Il est amoureux de Sybille, une jeune étudiante, bourgeoise qui vient des beaux quartiers parisiens mais qui veut se frotter à l’autre univers, celui des petits délinquants, des gens de la banlieue. Il y a Soul, le copain d’enfance et du toujours à jamais de Momo, un peu amoureux transi de Sybille, en perdition dans sa vie. Il s’est laissé convaincre par un professeur de langue arabe d’intégrer un groupe terroriste. Il y a Franck un flic, divorcé, un fin limier et surtout un vrai flic de terrain qui infiltre les banlieues pour mener ses enquêtes au plus proche des suspects. Il y a Assan, ce professeur d’université, qui a perdu ses repères dans un milieu familial hanté par le passé, un père assassin et atteint de la maladie d’Alzheimer et un frère terroriste mort. Il y a Paoli, cet ancien flic corse qui travaille dans les plus hautes instances mais qui est hanté par l’assassinat de ses parents en Algérie et qui ne vit que pour se venger. Il y a Hélène qui est promise à une grande carrière politique mais qui ne peut se résoudre à abandonner son honnêteté et son charisme pour arriver à ses fins.

Et d’autres…

Une panoplie de personnages qui sont issus de la banlieue d’Aulnay ou qui font partis de toutes les classes sociales, des plus hautes instances politiques, policières et musulmanes françaises. Une analyse pertinente sur notre société actuelle avec nos réalités quotidiennes de vie, de survie, de magouilles, de conflits, de tricheries, de manipulations, de désespoir et de quête du meilleur.

Un premier roman pour l’auteur Julien Suaudeau et un auteur prometteur et tellement contemporain. Un roman dense, très dense, trop peut-être car on peut s’y perdre. Mais un livre écrit avec une grande  intelligence et une analyse pertinente, juste et étonnant. Une claque pour le lecteur et rien n’est à jeter.

On se laisse prendre par cet univers noir et sans espoir qui raconte sans concession et avec un réalisme extrême qui laisse sans voix une réalité sociétale que l’on ne veut pas voir mais qui est tellement d‘actualité.

Un roman à découvrir même s’il peut sembler difficile à la lecture tellement il est dense, imprégné d’une telle noirceur et de ce désespoir indélébile qui s’y profile. L’auteur arrive à nous raconter notre société avec une telle humanité, sans filtre et sans état d’âme. Un livre très intéressant, cash, qui non seulement se lit mais doit également être digérer par le lecteur ce qui demande du temps certes mais qui donne à réfléchir et nous oblige à regarder. 

Je conseille ce livre à la lecture. Ne prenez pas peur de la densité du récit. Il nous emmène dans notre monde et nous fait comprendre que rien n’est totalement noir ou blanc.

J’ai aimé et je pense que ce sera un livre que je relirais sans problème. J’espère que Julien Suaudeau a déjà entamé son prochain roman car il me tarde de le lire. 

(sélectionné pour le prix du meilleur polar des lecteurs de points 2015).

[596 pages / Editions Points / 8 €]

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression