jeudi 3 décembre 2015

Oliver ou la fabrique d’un manipulateur de Liz Nugent (septembre 2015)




L'avis d'Ondine

Alors que tout semble lui réussir, Oliver Ryan est arrêté pour avoir massacré sauvagement son épouse à coups de poing. Celle-ci est dans le coma dans un état critique.

Rien ne laissait présager un tel drame au sein de ce couple. Oliver est un écrivain irlandais réputé qui écrit des histoires pour enfants depuis des années avec succès. C’est son épouse Alice qui illustre avec un grand talent chacun de ses livres. Le couple semblait mener une vie paisible, heureuse et sans histoire. Personne ne comprend ce terrible passage à l’acte.

Mais qui est réellement Oliver Ryan ? Cet homme public, séduisant, intelligent, quelque peu ténébreux à qui tout sourit, qui a un réel succès mondial en littérature enfantine, qui collectionne les conquêtes et qui partage son quotidien avec Alice, cette épouse douce, aimante, talentueuse. Que cache cet homme derrière cette apparence d’homme idéal à qui tout réussi ?

Oliver Ryan n’est en réalité qu’un leurre, un virtuose de la manipulation qui s’est construit tant bien que mal pour atteindre les sommets malgré son lourd passé et ses carences affectives. Une vie de mensonges, de tromperies, de quête perpétuelle de reconnaissance conjuguée à ce terrible et néfaste manque de sollicitude et de compassion pour les autres.

Certes, il a eu des circonstances de vie particulièrement difficiles durant son enfance qui pourraient quelque peu le dédouaner. Mais Oliver est un homme dur, dépourvu d’affect et de sensibilité qui mène sa vie en brisant irrémédiablement celle des autres sans aucun remord.

Oliver ou la fabrique d’un manipulateur est un thriller psychologique qui est écrit avec une analyse fine, juste, qui fait froid dans le dos. Un personnage détestable et monstrueux que rien ne semble toucher, un être froid, calculateur, égocentrique et destructeur.

Avec son roman, un premier pour l’auteure, Liz Nugent aborde une réalité autre, celle de l’individu qui se construit avec des règles de vie erronées et qui tout en étant « socialement correct » est en réalité très néfaste pour les autres.

Un excellent roman, une auteure qui détricote page après page avec une maîtrise étonnante et une grande lucidité le personnage d’Oliver afin de nous faire découvrir sa vraie personnalité.

J’ai lu ce roman très peu de temps. Une fois commencé, on n’arrive plus à le lâcher. A lire et à découvrir car non seulement le livre est excellent mais l’auteure est très prometteuse.

Merci aux éditions Denoël pour cet envoi.

[256 pages / Denoël / 20,50 €]

1 commentaire:

  1. J'avais beaucoup apprécié cette lecture également. Une facture assez classique mais tout à fait efficace.

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression