mardi 8 décembre 2015

Paranoïa de la Youtubeuse Golden Wendy alias Melissa Bellevigne (extrait)




La chronique complète du livre est disponible ici (clic clic)! En lisant le billet présent, vous n'aurez que l'avis sur l'extrait.

Etant chroniqueuse de livres pour ce blog, je me suis dit que ce serait intéressant de me prêter à l'exercice sur un extrait attendu d'une oeuvre d'une personnalité Youtube féminine.

Golden Wendy, alias Melissa Bellevigne, est une copinaute et amie de Sandrea26. Lorsque j'ai appris qu'elle écrivait un livre, ma curiosité a été éveillée. Ces derniers mois, de nombreux bouquins de la Youtubosphère ont été publiés comme des livres de vulgarisation scientifique ou des ouvrages de développement personnel. Mais de fiction, il me semble bien que c'est la première.

Blackmoon n'est pas une de mes maisons d'édition favorites, je crois bien n'avoir lu aucun livre édité chez eux. En fait, j'en suis même sûre. C'est assez typé romance, young-adult, fantastique. 


Attention, ce billet n'est pas en soi une chronique, je n'ai lu que deux chapitres ! Ce sont mes premières impressions.

-------------------------------

Lorsque j'ai débuté le chapitre, je me suis dit "putain, les incohérences dès les premières lignes" (NB : oui, je suis très expressive). La gamine qui joue à cache-cache et lit de la bienveillance, de la candeur et de l'innocence dans les yeux d'un autre, elle est vachement précoce. Puis, cette même personne, quelques années plus tard, qui balance qu'elle fait la différence entre un souvenir et un rêve, tu imagines la maison gros comme une maison. 

Et pourtant, quelques lignes plus tard, Melissa retombe sur ses pattes et révèle qu'elle a bien mené par le bout du nez le lecteur. Et cette surprise, j'ai particulièrement aimé. Pour un premier chapitre, la barre est haute, quand même.

Pour le second, ma lecture s'est révélée tout aussi plaisante, et on commence à comprendre pour quelle raison le livre s'appelle Paranoïa.

L'écriture dans l'ensemble est plaisante. J'ai particulièrement apprécié la description d'Alwyn, sorte d'ami imaginaire. Melissa est sortie des sentiers battus et ça fait plaisir.

Maintenant, j'ai quand même repéré quelques coquilles (j'espère que ce n'est pas la version finale) et je trouve que par quelques endroits, c'est un peu lourd. "Elle avait mis" "elle avait versé" en trois lignes. Et "il était" et ''c'était" dans la même phrase et sur la même première page que les "elle avait".
J'avoue, ça m'a fait tiquer, d'autant qu'on n'a pas la même lecture pour 10 pages que pour un bouquin.

Je vous mets le résumé ici :

Lisa Hernest, psychiatre reconnue et spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l’institut Saint-Vincent en périphérie de Paris. Elle va rencontrer sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, internée pour paranoïa et hallucinations, enceinte de cinq mois et qui refuse de s’alimenter. Dès leur première entrevue, la jeune femme qui se dresse face à elle fait preuve d’une lucidité et d’un discernement hors pair. Et plus Lisa apprend à la connaître, plus leurs échanges viennent ébranler ses propres convictions professionnelles et personnelles. Entretien après entretien, Judy lui livre en effet une curieuse histoire, mêlant sa quête des racines familiales en Angleterre et la présence invisible d’un certain Alwyn, cet homme qui la suit comme son ombre depuis toujours. Progressivement, Lisa, l’experte en âmes fragiles, sent ses moyens lui échapper et Judy la déstabiliser. À mesure que les mois passent et que la date de l’accouchement approche, la vérité semble s’éloigner.

J'avoue que pour le coup, je suis vraiment tentée de lire ce Blackmoon. Le synopsis est alléchant, et l'écriture belle pour ce que j'en ai lu. Et c'est à contrecoeur que je vous le dis parce que je n'aime pas les phénomènes Youtube et faire comme tout le monde (ahahahaha)!

Et toi, cette sortie de livre te tente? 

8 commentaires:

  1. Je suis assez mitigée. Le propos a l'air intéressant, mais je n'accroche que moyennement à la forme. Je suis assez d'accord avec toi au sujet des lourdeurs, et ça n'augure rien de bon. Pourquoi présenter un extrait "mal" écrit, si ça va mieux par la suite ? Du coup, je ne sais pas trop. Je ferai peut-être la peureuse en attendant de voir d'autres critiques, histoire de ne pas dépenser mon argent pour rien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends. Comme il reste quelques mois avant la parution, peut-être cela va-t-il être repris. Je t'avoue que j'ai de l'appréhension car c'est jeunesse (une catégorie d'âge dont je ne me sens pas la cible), mais la psychologie abordée m'intrigue

      Supprimer
    2. Hello ! Je me permets de rebondir, il ne s'agit pas d'un ouvrage "jeunesse" mais "Young Adult ". Et nous sommes en train de corriger le texte, il n'a pas encore été maquetté, d'où le fait qu'il reste des coquilles.

      La parution est pour Avril, pas la semaine prochaine, l'équipe Black Moon et moi-même avons encore un travail considérable à effectuer.

      A dans quelques mois pour votre verdict final, alors ;-)

      Supprimer
    3. Bien noté, je corrige ! (pas dans le commentaire, mais dans le texte pour repréciser)

      Supprimer
    4. Du coup, c'est assez rassurant. Attendons avril, donc.

      Supprimer
  2. Bonsoir, d'après ce que j'ai lu du synopsis, l'histoire à l'air tentante ! ( j'adore l'ambiance hôpital psy, récit ou la psychologie est au centre du propos ) Je suis moins emballé par les extraits mais attendons de la version finale après correction du coup. Après, comme toi, j'ai vachement de mal avec les youtubeuses qui s'improvisent auteurs, ou surtout qui font vendre du papier sur leur statut/ notoriété, mais faut voir comment la promo va être faite.. Est ce qu'il y a aura un bandeau pour préciser que c'est Golden Beauty ? etc.. J'attends de voir en tout cas, et je me laisserai peut être tenter si il y a des bons retours :)
    Anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que l'auteure sera identifiée comme Youtubeuse car c'est aussi une approche marketing qui va avoir un impact sur les ventes. Disons que l'on ne naît pas auteur mais on le devient et en ce moment la vague de livres issus des créateurs de vidéo n'incite pas à faire confiance à toutes les productions écrites.

      Supprimer
  3. Et bien pour ma part, je n'avais pas d'à priori quand je l'ai lu car je ne savais pas que l'auteure était une youtubeuse connue, ça n'était pas indiqué sur la couverture de mon SP! En tout cas, après avoir lu ce livre d'une traite, je ne peux que vous encourager à vous plonger dedans car je n'ai absolument pas été déçue!

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression