vendredi 26 février 2016

Médecin-chef à la prison de la Santé de Véronique Vasseur




L'avis de Gaby

Encore un témoignage sur ce blog et rien de moins que Médecin-chef à la prison de la Santé de Véronique Vasseur. Je suis tombée sur l'ouvrage par hasard et me suis dit qu'il pourrait être intéressant de le lire.

Véronique Vasseur est médecin de garde à la prison de la Santé, puis médecin-chef. Elle découvre un milieu dur pour les personnes privées de liberté. Les plus fragiles sont violentés, abusés, comme les deux jeunes de 21 ans qui se feront sodomiser et contaminés par le virus du Sida. Les travestis sont coincés à part, et certains se prostituent. Beaucoup souffrent de maux psyschiatriques, cause de l'emprisonnement mais aussi conséquences au regard de la violence brute et crue qu'ils doivent subir. Et à côté de cela, le désœuvrement qui les fait souffrir, au point de réclamer de l'attention de tous. Le malade imaginaire ou celui qui souffre vraiment, il est difficile d'identifier les plus mal-en-point.

Lire ce livre revient à plonger dans la frénésie du quotidien du médecin au début des années 2000, et les aspects les plus sombres et injustes de la vie. Si la vie est dure pour beaucoup au dehors, à l'intérieur c'est encore pire. Rien n'est facilement accessible et beaucoup d'aller retour aux urgences.

Véronique Vasseur évoque les conflits au sein de l'équipe médical, la vie des surveillants et les troubles psychologiques qui en découlent. Comme cette femme-médecin qui boira de l'alcool à 90° ou cette autre qui invitera les gardiens dans sa chambre à chaque garde.  L'auteure parle du manque de moyens, de l'insalubrité avec les cafards et les punaises qui grouillent partout, des soucis administratifs et des trafics. Tout un chapitre est aussi dédié aux VIP, qui semblent, à la lecture, bénéficier d'un niveau de confort supérieur (salle de sport, cellule individuelle).

Un récit prenant dont on ressort avec l'humeur assombrie.

Présentation de l'éditeur

Prison moyenâgeuse, crasse indicible où règnent les rats, les cafards et les punaises, maladies qui n'existent qu'en temps de guerre, détenus entassés, suicides à la chaîne, sida, toxicomanie, prostitution et viols... Tel est le quotidien de Véronique Vasseur, médecin-chef à la prison de la Santé depuis 1993 ; elle décrit cette prison dans ce livre-document poignant. À l'heure où le débat sur le monde carcéral fait rage, elle raconte les consultations dignes de la cour des miracles, la violence quotidienne, mais aussi l'opéra donné par les prisonniers, les matchs de foot, le système D... Ville dans la ville, la prison de la Santé a ses quartiers et ses règles du jeu, où se côtoient étrangers de tous pays, petits malfrats et grands terroristes, sans-papiers et VIP.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression