dimanche 7 février 2016

Prendre Gloria de Marie Neuser (janvier 2016)

Présentation de l'éditeur


" Vous regardez entrer une amie dans une église un dimanche à 11 h 30. " Dans la commune italienne de P., on sauve les apparences. Et surtout le dimanche. Le 12 septembre 1993 a dérogé à la règle. Ce jour-là, Gloria Prats quitte son amie Elena pour honorer un rendez-vous. Elle franchit le perron de l'église de la Miséricorde. Un rendez-vous furtif, pas plus de quelques minutes. Le 12 septembre 1993, les minutes deviennent des heures. Gloria ne ressort pas. Une fugue, à coup sûr. Ou un coup de ce petit Albanais trop discret pour être honnête. Tout, mais pas le principal suspect, protagoniste numéro 2 du rendez-vous : Damiano Solivo. Comment on construit un monstre, comment le pouvoir oblitère la vérité dans une ville de province pétrie de règles ancestrales. Prendre Gloria est un roman noir et une puissante critique sociale, genèse du diptyque tiré d'un fait divers qui tourmenta l'Italie et l'Angleterre de 1993 à 2011.

L'avis d'Ondine

L’histoire se passe dans une petite ville italienne, un dimanche de 12 septembre 1993. Gloria Prats une jeune fille sans problème se rend à l’église accompagnée de sa meilleure amie Elena De Sanctis car elle a rendez-vous avec Damiano Solivo. Elle n’aime pas particulièrement le jeune homme mais comme il veut la rencontrer pour lui faire un cadeau, elle se laisse tenter. Elle veut que son amie Elena l’attende près des cabines téléphoniques sur la place et lui demande de venir la chercher dans l’église si elle n’est pas revenue dans les quinze prochaines minutes. Mais Elena ne reverra jamais plus son amie Gloria. Celle-ci a disparu. Aucune trace d’elle nulle part. Tout le monde soupçonne Damiano Solivo d’être l’assassin de la jeune Gloria. Il a une telle mauvaise réputation auprès des filles et de plus il a déjà eu dans le passé des histoires sordides ou inquiétantes avec des filles.

Malheureusement, le corps de Gloria Prats ne sera pas retrouvé. La famille se bat pour faire éclater la vérité et condamner le coupable mais comment prouver la réalité de ce crime. La rumeur dit qu’elle a fugué avec son petit copain l’Albanais, que celui-ci l’a fait disparaître. La police mène son enquête et met tout en œuvre pour inculper Damiano Solivo. Mais cela n’est pas aussi simple. Le père de Damiano Solivo a le bras long et arrive grâce à ses appuis dans le milieu à manipuler la Procureur chargée de l’enquête et ainsi à préserver son fils de toute inculpation. Certains témoins ou même policier disparaissent mystérieusement dans des accidents de voiture ou se suicident. Mais rien ne semble pouvoir faire aboutir cette enquête.

Prendre Gloria est un extraordinaire roman qui s’appuie uniquement sur l’enquête qui durera presque 17 ans avant que le corps de la jeune fille ne soit enfin découvert. Une enquête qui est menée et surtout orientée de telle sorte qu’aucun élément ne puisse accuser le principal suspect Damiano Solivo. Ce livre nous parle de la manipulation des données et des faits dans le cadre de l’enquête, des faux témoignages, des enjeux des uns et des autres, du mensonge, du chantage et surtout de l’impact que peuvent avoir les témoignages achetés et imposés par un milieu qui fait peur.

Peu de gens parlent et pourtant ils savent, emprisonnés dans leurs propres secrets qu’ils ne veulent pas divulguer. Qu’importe si le corps de la jeune victime n’est pas retrouvée et que la famille continue de souffrir dans sa perpétuelle quête de la vérité. Une famille qui se bat et qui n’abandonne pas afin que justice soit rendue et que ce Damiano Solivo, ce dangereux psychopathe, soit enfin arrêter et reconnu coupable. Ce roman est prenant dès les premières lignes. On se laisse happer par cette histoire et au fur et à mesure de la lecture la tension monte car on veut savoir finalement si le suspect va se faire arrêter et inculper pour le meurtre de la jeune Gloria.

Prendre Gloria est un thriller qui laisse sans voix, qui présente une approche intéressante en donnant la parole aux différents protagonistes ce qui permet d’aborder cette affaire avec un regard diversifié. Je ne vous révélerais pas la chute de cette histoire car je pense qu’il faut acheter ce livre au plus vite et le dévorer comme je l’ai fait.

Je ne connaissais pas l’auteure Marie Neusser. C’est vraiment une auteure à découvrir car elle sait partager sans concession et avec force son histoire effrayante avec le lecteur qu’elle maintient en haleine du début à la fin car on veut savoir tout en passant par des certitudes et des doutes.

Un très bon thriller écrit avec intelligence mais au-delà de cela, une très belle analyse humaine et une approche étonnante que celle du regard et du vécu des principaux protagonistes et témoins de cette affaire. Une réussite et surtout une auteure de talent à suivre.

J’ai adoré.

2 commentaires:

  1. Je me laisserai tenter. J'aime cet auteur découverte avec son titre Je tue les enfants français dans les jardins qui m'avait fortement impressionnée. Je t'en conseille la lecture si tu en as l'occasion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour cette proposition de lecture. Effectivement je prends note et vais me laisser tenter car j'ai aimé l'intensité de l'auteure dans son écriture et son histoire.
      A bientôt
      Ondine

      Supprimer

Profitons de notre liberté d'expression