vendredi 29 avril 2016

Profession : animal de laboratoire d'Audrey Jougla

http://www.labibliodegaby.fr/2016/04/profession-animal-de-laboratoire.html




L'avis de Gaby

Depuis son enfance, la journaliste et philosophe Audrey Jougla est une amie des animaux. Elle militait pour leur cause avant de se lancer dans l'infiltration des laboratoires. C'est dans son livre Profession : animal de laboratoire qu'elle va nous plonger dans les couloirs peuplés de blouses blanches et de cages.

Le choix de ce livre fut assez simple : c'est l'un des seuls qui abordent la problématique des animaux de laboratoire. Généralement, les gens ont un avis assez tranché sur la question : ils militent et sont végétariens OU ils ne veulent absolument rien apprendre à ce sujet pour garder leur esprit en paix. Une réaction humaine puisque nous savons tous que pour sauver notre espèce, l'animal prend cher... 

Parcourir le livre demande beaucoup de courage : ouvrir les yeux sur notre condition humaine. Audrey Jougla nous fait vivre "en temps réel" son enquête. A un tiers du livre, je me suis sentie perdue : finalement, où veut-elle en venir? Est-ce si mal d'expérimenter sur les animaux? J'ai pris une petite pause pour réfléchir à ce que j'avais lu, croyant avoir loupé des éléments. Quelle surprise lorsque, peu de lignes plus tard, Audrey écrit qu'elle se sent elle-aussi en difficulté, ne sachant plus pour quelle cause elle se bat ! Elle a donc brillamment relevé le défi de partager avec nous les états d'âmes qu'elle a traversé lors de son enquête !

A l'image de l'auteure, on ne ressort pas de ce livre indemne. Chaque produit, chaque aliment se rappelle à nous dans sa forme originelle. Lorsque je veux effrayer Ondine, je la menace gentiment de lui parler d'un animal particulier : la vache hublot.  Si vous désirez vraiment plonger dans l'horreur, surlignez avec votre souris le carré blanc et cherchez l'image sur Internet....

Je n'ai globalement aucun reproche à faire à cet ouvrage qui informe sur un sujet délicat que peu de gens ont le courage d'affronter. La seule faiblesse est le léger manque d'organisation des idées. Le récit est très riche et part vite dans tous les sens car l'auteure prend à coeur de nous donner toutes les clés de compréhension. Elle ajoute d'ailleurs des pages conséquentes de notes en annexe qui viennent conforter la rigueur de son enquête. Mais en vivant son enquête, on se retrouve nous-même ensevelis sous le flots d'informations et on doit effectuer le même travail de synthèse. J'aurai apprécié qu'elle le fasse pour nous en ajoutant des encadrés ou des titres de parties pour nous aider à mieux apprivoiser le contenu. Il y a tellement d'ouvertures dans son livre qu'il m'est impossible de vous en parler : Téléthon, entreprises pharmaceutiques, textes d'encadrement des expérimentations, degrés de douleurs, recherches pour le cancer, moralité des scientifiques....

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression