dimanche 22 mai 2016

Une offrande à la tempête de Dolorès Redondo





Du même auteur sur le blog


L'avis d'Ondine


Dans ce troisième volet de la trilogie que nous propose Dolores Redondo, nous retrouvons l'inspectrice de police Amaia Salazar. Alors qu'elle sort d'une enquête difficile, elle est appelée avec son équipe pour le décès suspect d'une petite fille qui serait morte de la mort subite du nourrisson. Arrivée sur les lieux du drame, le médecin légiste émet des réserves quant à ce diagnostic car il y a une marque de pression appliquée sur le visage du bébé. De plus, le père a un étrange comportement. Comme il ne veut pas que son enfant soit incinérée, il enlève le corps de sa petite fille en tenant des propos incohérents. L'enquête révèlera que c'est lui qui a étouffé la petite fille avec sa peluche.

L'inspectrice Salazar trouve ce fait divers étrange. Il lui rappelle les circonstances d'autres décès de nourrissons dans la région. Tous décédés de mort subite du nourrisson mais qui présentent invariablement le même contexte. Les gens évoquent « l'Inguma », un démon de la mythologie basque qui selon les croyances ancestrales boit l'âme des enfants pendant qu'ils dorment. On lui sacrifie des animaux mais peut-être aussi des nouveaux nés.

Dans cette nouvelle enquête difficile et opaque, Amaia apprend qu'une secte a sévi dans la région depuis des années. Celle-ci aurait des pratiques plus que douteuses voire criminelles. Les différents éléments de l'enquête l'oriente vers le Dr. Berasategui psychiatre qui manipulait des patients afin qu'ils commettent des crimes et que l'inspectrice Amaia Salazar a arrêté et fait incarcérer. Mais non seulement le Dr. Berasategui ne divulguera rien mais se suicidera en prison en emportant avec lui tous ses secrets.

Amaia arrivera-t-elle à élucider cette étrange affaire ? Pourra-t-elle mener son enquête au plus loin des tréfonds du mal et de l'opacité de cette secte dont les membres semblent avoir un statut social élevé dans la société ? Comment pourra-t-elle se préserver de cette histoire alors que sa mère faisait partie de cette secte ? Arrivera-t-elle à protéger sa famille et surtout son couple alors qu'elle est attirée
par le Juge Markina.

Ce dernier volet de la trilogie de Dolores Redondo nous embarque dans une histoire encore plus complexe et plus sombre que les précédentes. Le lecteur est confronté à des croyances et des pratiques ancestrales d'une autre époque. Des rites maléfiques, une église qui sait mais conserve le secret, des mères qui pleurent leurs bébés, des cercueils vides. Une enquête difficile pour l'inspectrice Amaia qui mélange crimes, croyances, peurs, secrets, suicides, histoires de famille et trahison.

Saura-t-elle mener cette enquête à terme sans être aveuglée par des sentiments personnels qui pourraient la désorienter ? Qui la manipule et qui lui ment ? Mais l'inspectrice Amaia n'est-elle pas cette enquêtrice tenace, exceptionnelle et à la fois hors limite qui ne s'arrête pas tant que la vérité n'éclate pas et ceci quelque soit les difficultés et les zones d'ombre à traverser.

Une offrande à la tempête est un roman qui entraîne son lecteur une nouvelle fois dans une histoire où le monde moderne se mélange avec un passé obscure où les croyances et les pratiques ancestrales semblent avoir traversé le temps. Avec son nouveau thriller Dolores Redondo nous plonge dans un univers inquiétant, noir et opaque. Une histoire intense, perturbante, oppressante avec des personnages attachants pour certains et terrifiants pour d'autres. Un roman dense, qui fait frisonner, à
rebondissements étonnants. 

Une nouvelle fois, l'auteure a su me tenir en haleine du début à la fin, à me faire vibrer et surtout à m'inviter dans son univers si particulier qui mélange avec art le le réalisme d'une enquête avec un univers occulte, obscur et ancestral. Une vraie réussite. Une trilogie qui happe le lecteur dès le premier tome et qui va crescendo avec un sentiment de malaise permanent. J'ai adoré et j'ai un vrai coup de coeur pour l'auteure qui a su proposer une telle trilogie réussie et originale.
J'attends déjà avec tellement d'impatience son prochain roman.

Présentation de l'éditeur
La mort subite d'une petite fille devient suspecte lorsque le médecin légiste découvre qu'une pression a été appliquée sur le visage du bébé. Très vite, les soupçons se portent sur le père au comportement étrange, qui tente même de dérober le cadavre du nourrisson afin de «terminer ce qui a été commencé». La grand-mère, elle, est persuadée que ce meurtre est l'acte d'Inguma, créature maléfique issue de la mythologie basque.
Aux yeux de l'inspectrice Amaia Salazar, cette histoire est une énième légende. Mais lorsqu'elle décide de s'intéresser de plus près aux morts subites de nourrisson déclarées dans la vallée de Baztan ces dernières années, Amaia observe pourtant des similitudes troublantes et l'enquête prend une tournure inattendue. Fuyant son rôle d'épouse et de mère, Amaia se consacre entièrement à cette nouvelle affaire qui la mène à l'origine même des événements qui ont frappé la vallée et la confronte bientôt à son passé et à ses propres démons.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Profitons de notre liberté d'expression