dimanche 31 juillet 2016

Calpurnia de Jacqueline Kelly

Calpurnia - Jacqueline Kelly - Ecole des Loisirs - La biblio de Gaby


Calpurnia de Jacqueline Kelly - La biblio de Gaby - Chronique - Roman - Jeunnesse


L'avis de Gaby

Calpurnia s'adresse principalement à un public jeune même s'il peut parfaitement satisfaire un public adulte qui ferait de ce genre de livre une lecture occasionnelle. Ce livre m'emballait depuis que Hajar, une ancienne blogueuse, l'avait présenté parmi ces nouvelles acquisitions, de nombreux mois auparavant. J'avais alors découvert Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur. Et cet ouvrage n'a rien à lui envier : nous découvrons dans cette histoire une jeune fille intelligente en quête de compréhension du monde. Avec comme valeur ajoutée, non pas la justice, mais la science.

Nous sommes au Texas, dans le comté de Cladwell, en 1899. Calpurnia est la seule fille et partage son quotidien avec 6 frères. Elle n'a pas de prétention particulière, et vit paisiblement avec ses parents, ses amis. Son grand-père, espèce de vieux monsieur un peu sauvage, l'effraie un peu. 

Un jour, elle reçoit un carnet et se met à noter son environnement. De ses observations vont naître la curiosité et le désir de compréhension, et finalement, la déduction et le raisonnement. Cet attrait va lui permettre de découvrir un parent plus censé et intéressant qu'elle ne le pensait tandis que sa passion lui ouvrira les portes du monde.

Dans une précédente chronique, je parlais du roman d'apprentissage. Ceci est le dernier que j'ai pu découvrir et que je recommande chaudement. C'est typiquement le livre que je souhaiterai offrir à toute jeune fille et enfant, pour lui montrer que le monde est riche de curiosité et de vie.

Lors de la lecture, j'ai un peu vécu par procuration. Cette enfant qui a la chance de s'apercevoir jeune de ce monde qui l'entoure et cette curiosité va nourrir son appétit croissant et l'amour de son environnement. Elle est sans cesse étonnée, et portée par son grand-père avec qui elle partage ce goût pour les sciences.

Les observations sur la nature sont pertinentes et instructives. Le texte aborde aussi les problématiques de l'époque, avec la condition de la femme et aussi les remises en question soulevées par les scientifiques et qui ébranlèrent les certitudes des gens de foi.

Le décor, les aventures, les relations familiales ont une douce saveur, on se sent bien dans cet univers fini et caractérisé de cette vieille Amérique. Evidemment, le monde remet en question le comportement de cette enfant dont le destin est de devenir une bonne épouse.

Un roman -typé jeunesse et au style classique- qui se lit avec grand plaisir. Par contre, si comme moi, vous avez un peu enchaîné les romans de ce genre, gardez-le au chaud pour un moment où vous voudriez pleinement en profiter. Ce serait dommage de ne pas ressentir d'émotions à cause de la répétition de certains mécanismes typiques de ce type de roman.

Présentation de l'éditeur

Calpurnia Tate a onze ans. Dans la chaleur de l'été, elle s'interroge sur le comportement des animaux autour d'elle. Elle étudie les sauterelles, les lucioles, les fourmis, les opossums.
Aidée de son grand-père, un naturaliste fantasque et imprévisible, elle note dans son carnet d'observation tout ce qu'elle voit et se pose mille questions. Pourquoi, par exemple, les chiens ont-ils des sourcils ? Comment se fait-il que les grandes sauterelles soient jaunes, et les petites, vertes ? Et à quoi sert une bibliothèque si on n'y prête pas de livres ?
On est dans le comté de Caldwell, au Texas, en 1899. Tout en développant son esprit scientifique, Calpurnia partage avec son grand-père les enthousiasmes et les doutes quant à ses découvertes, elle affirme sa personnalité au milieu de ses six frères et se confronte aux difficultés d'être une jeune fille à l'aube du XXe siècle. Apprendre la cuisine, la couture et les bonnes manières, comme il se doit, ou se laisser porter par sa curiosité insatiable ? Et si la science pouvait ouvrir un chemin vers la liberté ?

5 commentaires:

  1. J'aime énormément ce type de récits, je note la référence pour plus tard ! (beaucoup de lectures sur le feu en ce moment)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis persuadée qu'il te plaira :)

      Supprimer
  2. Un très chouette roman ! Et j'adore la couverture ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, l'esthétisme colle bien avec le contenu :)

      Supprimer
  3. J'avais adoré ce roman. et je viens de voir que la suite est sortie en Anglais et visiblement sera éditée en francais, toujours chez l'école des loisirs...

    RépondreSupprimer

Profitons de notre liberté d'expression